Battlefield-1-They-Shall-Not-Pass-Test

Le premier DLC de Battlefield a fera son apparition le 14 mars prochain sous le nom de They Shall Not Pass, traduisez : ils ne passeront pas. Il sera suivi de 3 autres DLC prévus dans les mois à venir. Il sera disponible sur PC, Xbox One et Playstation 4. Les chanceux détenteurs du Pass Prenium peuvent déjà y avoir accès.

Premier DLC de Battlefield 1 : Soldat Français, vivez la Première Guerre Mondiale

Dans ce jeu FPS, plongez au cœur de la première guerre mondiale entre Allemands et Français. Vous incarnerez un soldat qui devra combattre dans les collines de Verdun, lieu de bataille des plus cruels de l’histoire.

 

Le contenu de cette nouvelle extension proposera 4 nouvelles cartes (Verdun, Fort de Vaux, Rupture et Soisson), un nouveau mode de jeu, 10 armes dont des couteaux et des griffes, une nouvelle classe élite dénomée « Raider des tranchées » et l’arrivée des troupes françaises dans le mode multijoueur… La Bataille de Verdun est celle qui marquera le plus vos esprits.

Trois nouveaux véhicules verront le jour : un char d’assaut, un béhémoth et l’obusier de siège. A noter qu’aucune voiture ne sera disponible dans la carte du Fort de Vaux, il faudra donc marcher !

Nouvelles armes

Fans d’armes lourdes, vous allez être heureux d’apprendre que l’hybride Ribeyrolles 1918 fait son arrivée au sein du jeu, fusils à pompe et fusils semi-automatiques seront aussi ajoutés à votre collection.

Le nouveau mode de jeu « Ligne de Front »

Le studio DICE a voulu créer la surprise avec un nouveau mode de jeu sensationnel. Entre la conquête et l’assaut le but sera d’aller chercher le maximum de points possible. Deux équipes se disputeront pour capturer tous les drapeaux de la carte avant son adversaire. Il faudra donc faire preuve de tactique pour faire gagner sa troupe.

L’émotion se ressentira avec une ambiance d’anéantissement palpable. En effet, Lars Gustavson a vraiment fait un beau travail graphique, le décor est très réaliste. Le moteur Frosbite Engine contribue forcément beaucoup à ce résultat.

En bref, notre avis sur le jeu

Le contenu reste néanmoins assez limité, on s’est contenté de jouer sur les sentiments des Français mais l’effet du jeu pour les autres pays ne sera sans doute pas le même. On regrette aussi l’absence de mode solo…  Mais les graphismes l’emportent sur ces petits bémols. Oui, pour 15 euros, il vaut tout de même le coup !

Related Posts

Asteroids un jeu sur Atari

Agents of Mayem : j’adore le jeu

Le jeu Call of Duty WW2

Avis jeu 2016 : Call of Duty Infinite Warfare

NetEnt et sa machine à sous en ligne Starburst

Qu’est-ce qu’un pari e-sportif ?