megadrive-golden-axe

On peut dire que le genre beat’em all a vu une grande effervescence dans les années 80. L’un des titres incontournables de cette période est le titre Golden Axe. Pour ceux qui s’en souviennent, ce jeu était comme une révélation et avait été très bien noté par les amateurs de jeu. Il est donc tout à fait normal de s’y attarder à nouveau afin de raviver la flamme de ce titre ou simple pour donner aux nouveaux joueurs de s’adonner à ce titre que l’on pourra qualifier de rétro.

Si on ne connait pas le titre

Comme tous les bons titres, Golden Axe a été conçu et développé par le studio Sega. Clairement, ce titre est sorti pendant le courant de l’année 1989 et peaufiné dans le genre Beat’em all. Initialement disponible sur Megadrive, ce jeu a pu bénéficier d’un vent nouveau et est alors sorti sur des plateformes plus récentes comme la PS3, la Xbox 360 ainsi que la PS2. Conçu sur une base de jeu d’arcade, le titre permettra aux joueurs d’incarner différents personnages à savoir Ax Battler, Tyris Flare ou encore Gilius Thunderhead. La base du jeu est d’utiliser ces personnages afin de retrouver le roi et sa famille qui ont été enlevés par Death Adder qui représente ici le vilain. Si l’aventure et la baston sont des incontournables dans le jeu, il sera quand même possible de lancer des sorts et cela grâce à des potions trouvées au fur et à mesure de jeu.

Le début du jeu

Même si le scénario semble être basique, il est bien tenu et le contexte est bon sur l’ensemble. D’emblée sur le jeu, on sentira, d’abord, un vent pas du tout rassurant soufflant sur les plaines d’Yuria. Cette tension est induite par les actions de Death Adder qui ne vit que pour le chaos ainsi que la destruction. Aidé de son armée démoniaque, il lancera alors un assaut sur le château du roi et réussira le siège. C’est alors qu’il gardera sous son joug toute la famille royale. Suite de quoi, il menacera de détruire la Golden Axe la hache d’or qui est la figure emblématique du pays afin que toute la population d’Yuria lui voue un culte invétéré. C’est quand tout espoir semblait perdu que trois héros se dressent contre l’envahisseur. Au lieu de foncer tête baissée, ils useront de malice afin de contrer efficacement l’ennemi.

Analyse du tout au tout

Déjà, sur le graphisme, le jeu a vraiment pris un coup de vieux. Bien sûr, la nostalgie sera de rigueur et le plaisir sera toujours au rendez-vous grâce au décor diversifié. Quant à ce qui est de la jouabilité, il faut dire qu’elle est assez banale et basique, mais efficace si l’on prend en compte le fait que tout a été fait pour être fidèle au concept de l’héroïc fantasy. Ce qui gâche un tantinet le jeu se situe surtout sur sa durée de vie puisqu’en effet, il faudra moins d’une demi-heure afin de finir le jeu en ligne droite et les deux modes secondaires sont tout aussi courts.

golden-axe-megadrive

Related Posts

Asteroids un jeu sur Atari

Agents of Mayem : j’adore le jeu

Le jeu Call of Duty WW2

Avis jeu 2016 : Call of Duty Infinite Warfare

Qu’est-ce qu’un pari e-sportif ?

Stick It To The Man! Un Télépathe en Carton ? Notre Test